En mode Brandon Walsh

| | 2 commentaires »
Je ne suis pas carriériste. Je vais là où les évènements me mènent. Je me fiche éperdument de faire les "bons" choix. Et pourtant... entendre qu'on fait du bon boulot, qu'on est mature (pour sa pauvre petite expérience), qu'on a les capacités d'aller (très) loin, et bien ça fait +8000 points dans la réserve de confiance. Dans la tête c'est plein soleil, Beverly Hills dans le slip (oh l'image!).
Ca donne envie d'headbanger comme un parkinsonien en martelant l'air d'un fist tapageur.

Donovan - Yo

OEF 3

| | 3 commentaires »
Haneke aurait demandé l'annulation pure et simple de la remise de la palme d'or. Après avoir vu la bande annonce d'On Est Finale 3 il aurait prononcé ces mots (traduits en français NDLR) : "Bordel de couille! ça tue sa race!".

Edit : Un grand (1,93m pas moins) bravo à Beb pour la bande annonce et le montage du film qui devrait niquer les lémuriens sur un plateau de roland garros. Pour les teasers c'est ici et ici.


On Est Finale III - Bande Annonce

Il fait de plus en plus chaud

| | 0 commentaires »
Ca sent les nuits chaudes et tropicales du mois d'aout. Tout colle à la peau. Pas sommeil. Putain en plus je deviens irritable. Vivement l'air frais de 5h, celui qui te dit que tu vas enfin pouvoir dormir. Ca me rappelle les clips sur M6 qui rythmaient nos nuits (à 12 ans t'as que ça à foutre), une rencontre avec des musiques (trop?) alternatives. Lui, c'est devenu la mascotte. Plus il chante, plus il prend la confiance (promis, le clip ne date des années 70's).

Plus c'est loin, moins c'est nous.

| | 0 commentaires »
Imaginons un instant la façon la plus compréhensible de relater ces 4 jours à des "gens" (plaçons nous, par exemple, dans le référentiel travail). Exercice périlleux tant dans nos têtes tout se mélange. Les anecdotes s'entremêlent, les rires éclatent au milieu de scènes surréalistes. "Besoin de rêve en barre? Lap Lap est là pour transformer ton fait divers en légende" (Woaaaw! alors moi aussi j'ai vécu ça?! se réjouissent déjà nos clients)
Comment relater un session
flambage de crêpes dans un bungalow, executée par des "artistes" aussi imbibés que lesdites crêpes?
Comment expliquer que le top 2 sujet débat fut :
- La consommation de côte de porc.
- Les moyens mis en oeuvre par une pornstar locale pour atteindre son "objectif".
Le CCCC fut sollicité un bon nombre de fois et n'a pas hésité à faire des exemples.

L'été avant l'été, les vacances avant les vacances.
Une recette plutôt simple au final, prenez des gens (des amis, un peu plus onéreux mais tellement plus savoureux), du soleil, du scandale (des enfants cauchemarderaient sur "l'homme au chapeau et au slip"), un pointe d'alcool, beaucoup de n'importe quoi, un soupçon de plage, saupoudrez de piscine des caraïbes. Faites cuire (bien sévère) et c'est prêêêêt!

Un dimanche fatigue, l'intégrité physique mise à mal de toute part. Repos nécessaire. Attention toutefois à ne pas trop procrastiner, reste à peaufiner notre solution anticrise et anti vies monotones. Un grand virage de carrière, la reconversion en pirate (qui rigole ici?). Pas des relous Éthiopiens, des vrais, perroquet, tricorne, grand voile, barriques de rhum, longue barbe / vue.

En écoutant Kitsuné Maison 7 bien sûr.

MayBB - Touring In NY

I found the magic stick

| | 0 commentaires »
... chantait Lil Kim épaulée de 50 Cent(ime)s (quelle époque!). 3 mois de pénurie plus tard on a enfin réussi à mettre la main dessus. Un kif avant tout, une larme versée pour les après midi dans les salles d'arcade. 10 balles la partie, putain tu raques. Quand je dis "tu" je dis "eux" et quand je dis "eux" je dis "nos parents".
C'est quand même bon de se latter la gueule avec ce genre de truc. "La vie est une question de priorité" lançait jadis une marque de glace (à moins que ce ne soit un bel homme viril, moustache oblige, en mini short, chemise à fleur et Ferrari). Je comprends mieux pourquoi je n'ai aucune épargne.
Bien consommer relève plus du civisme que de l'écologie. Mais dis donc Thimoté! Cette dernière phrase est totalement hors sujet! - Quel sujet?

Recentrons le débat (inexistant rappelons le, ici c'est Ma dictature). Le passage du pad au stick est un peu chaud pour l'instant mais on travaille d'arrache mains (je déteste les pieds). Léo sur la plage dirait : "Trust me, it's paradise" (Non, fallait pas citer Di Caprio).

Flashback : ça fait 2 heures que je fais un truc relou au taf (tâche qui a tendance à revenir trop souvent à mon goût) et d'un coup je pense aux 4 jours qui m'attendent. Ma vie est un film. Viva Las Vegas résonne. Un petit "kif de vie".



Fight the war, fuck the norm...

| | 0 commentaires »
... chantait Zach De La Rocha (quelle époque!). Un petit clin d'oeil pour une campagne de pub (Oh putain de la pub! - Attends, c'est pas fini) pour promouvoir la cessation de la guerre en Irak.
Une campagne ingénieuse (le pseudo "bon" marketing, ça existe finalement) qui, au delà de démontrer les conséquences néfastes de la guerre, met en lumière l'irrationalité de l'homme qui "fait" la guerre. Pas plus loin dans l'analyse, je vais encore dire des conneries.
Plus d'infos et de photos sur Fubiz.

Nous, nous, nous, c'est le goût!

| | 3 commentaires »
Tu crois que tu peux parler politique et phénomène sociologique sans te casser la gueule? On est pas dans un film là! C'est la vraie vie de l'Internet. Mon cerveau tenait a peu près ce langage avant de succomber à une pause café-cupcake dans une pico boutique. Le parfum spéculos fut plébiscité par mes papilles. Mon hypothalamus en a frémi de plaisir (si si! j'ai senti!).

Walk in progress... Le CCFG (Comité Contre les Fautes de Goût) colle 10 piges ferme au croco. Quel est le con qui a dit que les goûts et les couleurs ne se discutaient pas? Tir groupé, même sentence pour toi (ours = peluche, toute autre déclinaison est strictement prohibée par le CCFG).

Peccadille de mauvais goût si l'on considère le très récent Euro (pour Europe? Azerbaidjan, twelve points) vision (de quoi? d'apocalypse surement). Quand les pays de l'Est ne ressortent pas une vielle dance sortie d'une mauvaise compilation année 94 mixée par Corty himself, c'est à celle qui aura le plus de bouts de seins dehors (+ crinière + micro skirt) ou qui criera le plus fort (croyant s'adresser à des sourds probablement). L'esprit de Lara Fabian plane toujours.
Tant de mauvais goût concentré ne laisse pas indemme. Cure intensive (merci Doc Phrédault) de Pony Pony Run Run. Ouf! On sauve le naufrage par une touche de bon goût musical.

Pony Pony Run Run - Hey You

TODO ("Note pour plus tard" pour les Parker Lewis fans) : changer ce système de commentaires inutilisable.

On me voit, on ne me voit plus

| | 1 commentaires
Ca, ça me fait peur. Ca, ça touche mon affect. Ca, ça démonte ma raison.
A partir de quand il faut le surnomer führer? Et bim! un point de Godwin en 2 phrase. Ca frise le perfect.

Boite de réception (1)

| | 21 commentaires »

Ca va faire bientôt 10 ans que j'utilise Internet. Autrefois peu utile et assez pourri c'est devenu une véritable béquille quotidienne. L'utilisation crée la dépendance. Si certaines générations ont été épargnées (comment font nos parents pour vivre? s'organiser?) notre jeune âge a fait de nous des proies faciles.
Je me souviens, à l'époque, des rdvs sur les chats le soir après les cours. Quand je n'avais pas Internet j'enviais les autres de pouvoir recréer une ambiance collégiale en dehors du simple cadre du lycée. Quand j'ai eu Internet je n'allais pas plus sur les chats, le contenu était inexistant et débile (ASV? non mais qu'est ce tu dis toi?!).

L'accès à la culture reste la pierre angulaire d'Internet. Pouvoir tout savoir sur tout. Réelle jouissance ou piège pervers? De l'autre côté de la balance se trouve la plus grande source de désinformation et de merde possible.
Bordel mais vous en avez pas ras le cul de recevoir toujours les même hoaxs parce qu'un seul (oui, un seul suffit) possède la crédulité d'un des nains de Blanche Neige (un indice, c'est pas Grincheux...)? On véhicule les dépêches AFP (non vérifiées, on sait jamais) aussi vite que la ferrari d'un footeux mal luné. Le pouvoir de la masse. "Ouai mais quand la masse est conne, qu'est ce qu'on fait? - On se tait et on sourit!" (Tiens! ça me rappelle 2007 - Pas de politique svp").
Youteub : progrès (presque) historique. "Oh! En plus tout le monde a le droit de donner son avis sur toutes les vidéos disponibles! Génial! - Mouais, abstiens toi, c'est préférable." Un des travers de la démocratie à présent sous les projos, donner la parole à tout le monde c'est aussi la donner aux cons. Bon je fais surement une obsession monomaniaque. J'arrête.


Il m'est proprement impensable de vivre sans mon opium. A courte durée je tiens la cure, à long terme je... n'ai pas encore essayé, trop peur du sevrage brutal. L'ultimate Internet addict connait tous les codes, évolue plus vite qu'un Pokémon sous coke et crée / suit les tendances tel Eric Besson dans sa plus grande forme (Hey! on avait dit pas de politique! - Je m'en fous, je suis admin).

Bien que Facebook addict, je suis encore plus dépendant du petit chiffre qui vient après "boite de réception" de ma vénérée boite gmail (tiens j'ai pas parlé de l'ogre google, t'as raison tu te serais fait du mal). Gmail notifier trop leeeeent!! J'actualise plus vite à la mano! Pas de spam, pas de newsletter, que du mail de qualité. Les jours de disette sont durs à encaisser. Le pire c'est de savoir que je ne suis pas seul. Ah ah! Promis, cet été, thérapie.

Market ou marché?

| | 0 commentaires »

AAAaaaahhhhh! quel plaisir de se ballader dans les étroites allées que laissent 2 stands ou se côtoient des fraises nouvelles (made in France) et des fromages frais qui n'en peuvent plus de me faire de l'oeil. J'aime la nourriture. Ici ça foisonne. Mais surtout ça discute, ça échange. "Adiou! Comment vas?". Y'a même la possibilité de se poser pour prendre un café / le temps (de vivre) ^^.
Comme on est loin des musiques, pubs, pancartes, offres promotionnelles de ces grosses enseignes. Ca ne frôle plus le mauvais goût, ça l'a trascendé.

"Des tomates? Mais mon bon monsieur nous sommes en février et il n'y a pas de tomates en cette période! - Ah bon? Mais au supermarché X (choisir l'enseigne préférée / détéstée) ils en ont!"

Arrêt de jet de pierre. Marketting de génie ou pur esprit de qualité j'ai succombé aux sirènes des géants de la distribution. Pourtant, à part un post chez studiosushi je ne connaissais pas. Packaging + humour + qualité supposée du produit ont eu raison de ma pauvre personne. 2X plus cher que d'hab T.T mais quel pied!

... rapide calcul ... hey! mais ça revient moins cher que de le faire soi même! et puis c'est bon bon bon.
Pourtant ça me tourmente "à mort". Ai je été victime du marketting "bobo"? M'aurait on manipulé? Moi qui croyait connaitre les codes!

Fullmetal Alchemist's back!

| | 3 commentaires »
Avec un peu de retard (Internet n'irait pas trop vite des fois?) j'ai appris l'existence d'une "suite" au manga Fullmetal Alchemist. Plutôt qu'une suite c'est une version télévisée du manga papier qui est différente du premier manga télévisé. Oh con ils sont pas clairs dans leurs têtes ces japonais.
FMA ça me rappelle les goûters après les cours que je rendais accessoirement facultatifs, la Kaz avec Yaya Zicot (ah sacré Yaya, petit poulet! poisson pané!), la vie étudiante.

Le premier épisode là, juste là, et en HQ pour vous servir :



La suite pour l'instant dispo : 02 - 03 - 04
Tu vois, je parle pas de musique.

Boys boys noize, I was looking for a good time

| | 0 commentaires »

Damned! ça envoie des bûches et pas qu'un peu mon brave!

Attention, philosophie de comptoir : "La vie, c'est une succession de moments agréables ou désagréables". Fin de citation.
C'était un peu comme un top five de l'année. Une soirée "zig zag" quoi. Retrouver la Nassim connection pour vivre des choses fortes. Et ce fut le cas, un bon ascenseur émotionnel en plus. Plus qu'ascenseur c'est plutôt une claque dans ta gueule, 2 fois. La première quand tu fais la queue pour rentrer dans un endroit ou plus de 90% des gens sont nés après 1990 (ouch!). La deuxième quand arrive le "turc" à 2h.
"C'est comme avoir 10 orgasmes avec les 10 plus belles femmes au monde" peut on entendre. Cet homme là est une machine à tuer. J'en ai encore les hémisphère inversés.
Quoi? ça commence à être un peu trop calme? BAM! un son mortel qui justifie les acouphenes. Un pur moment Nutella.


Finalement, on a pas fait tache. Quel plaisir et quelle fierté de voir cette nouvelle génération. A bloc sur tous les morceaux du début à la fin autant fille que garçon. C'est rassurant. L'avènement d'Internet en a fait des connaisseurs. Les charlots Sinclar ou Guetta peuvent plier bagages, la jeunesse veut du son de qualité, pas de la bouillasse marketée à en vomir.

Feist - My Moon My Man (Boys Noize Remix)

Et comme s'il n'avait pas assez buché, le set est conclu par son meilleur remix (Feist - My Moon My Man), à n'en pas douter, et surement un des remixes les plus efficaces, précis et travaillé qui existe (loin de tous ces "J-applique-la-même-formule-pour-tous-mes-remixes-peu-importe-le-morceaux"). J'en ris, j'en frémis, j'en pleure tellement c'est bon. Eprouvant, on sort lessivé.

Demain, j'arrête les posts musique. ^_^

Alors, ça tease?

| | 0 commentaires »

Ah ah! elle a belle gueule la fine équipe. Ah ouai il manque du monde c'est ce qu'il me semblait. "Un casting international" titre le Ciné Live "Enfin du cinéma qui déchire" place Charlie Hebdo et même Sanglier Magazine y va de son petit mot "Manu fait penser à un marcassin des cévènes à s'y méprendre".

2 nouveaux teaser pour "On est finale 3" axés sur le personnage de Cowboy. Ok, faut pas y voir un quelconque signe du destin, mais faut dire que le 3 hit combo coauteur-colloc-frère remporte la palme de la facilité.





Ultime luxe (entendu encore et toujours mais quel pied bordel) :

Justice - Stress (Auto Mix)

You can enjoy it.

Niet, film pas fini

| | 5 commentaires »
C'est l'histoire d'une envie collective. Celle de se marrer un bon coup et de faire marrer si possible. Pas gagné. On s'en fout du moment qu'on kiffe ce qu'on produit, ça ne peut être qu'une réussite.
Oh je n'ai pas peur de dire que je ne suis qu'une pièce rapportée. Mais j'ai terriblement aimé participer au projet. "On est finale" m'a fait rire, "On est finale 2" m'a subjugué, "On est finale 3" me fait rêver. Ce qui me plait dans cette aventure, c'est l'envie (on y revient), toujours présente, de faire un truc calé avec pas ou peu de moyen. Qu'importe la technique si la créativité suit. Voila pourquoi on trouve à la place des acteurs, des gens qui aiment ce qu'ils font, qui se sentent impliqués dans un projet et surtout qui rient.
Des moments qui nous sont cultes, des répliques qui pourraient paraitre dans notre Wikipedia illustré.

Pour patienter jusqu'à la sortie du film, un petit teaser, sans autre prétention que de donner envie à tous ceux qui connaissent la trilogie "On est finale" d'en voir l'épilogue qui s'annonce foutrement dantesque.